Acción Senegal


ir a contenido

Pourquoi l'avons nous fait?

Qui nous sommes


Plusieurs fois ont nous a demandé comment et pourquoi est née Acción Sénégal …..
Dans ces cas, nous deux nous nous regardons et seulement dans la profondeur de nos coeurs nous reytouvons une infinité de sensations très difficiles d'expliquer.

Notre projet naît, comme la majorité des choses de la vie, d'une forme progressive.
Il évolue avec le temps et vient à unifier des inquiétudes, des expériences, des désirs ardents ….
Pendant quelques années, nous avons voyagé dans des divers pays du monde en essayant de connaître d'autres formes de culture et en constatant sur le terrain tout ce que plusieurs fois nous lisons dans les nouvelles ou nous voyons à la télévision. Tu te rends compte du déséquilibre immense existant dans le monde et que la grande majorité de la population mondiale vit dans une pénurie et une misère permanente.

Quand enfin nous arrivons à l'Afrique, nous découvrons un continent saigné par mille et une vicissitudes de l'histoire et avec un présent énormément désolant données la climatologie extrême, les maladies endémiques et les systèmes politiques, un peu discutables.
Mais, de plus nous découvrons dans ce continent un composant qui nous a rempli d'espérance …..
Les enfants étaient voulus et protégés par ses plus grands à l'intérieur de structures tribales et familières traditionnelles mais avec un énorme contenu d'amour et de solidarité devant l'adversité.

Nous nous sommes trouvés avec des gens aimables, accueillantes qui offrent ce qu'ils ont sans attendre rien en échange puisque c'est la façon dans laquelle ils ont été élevés.

Dans des voyages résultants nous avons concentré nos visites dans une zone beaucoup plus concrète avec, avant tout, le désir de connaître. Connaître les nécessités les plus importantes et primitives de la population et, surtout, connaître sa forme de penser et d'agir.

Nous croyons que cette phase était absolument indispensable avant d'essayer d'entreprendre n'importe quelle action puisque la tendance du "Tubab" (homme blanc dans la langue wolof), c'est celle d'aider, sous la perspective occidentale de comment ce sont les choses et cela, de nombreuses fois, conduit à que les idées qui semblent bonnes selon notre point de vue, sont absolument négatives dans le contexte de la vie africaine.

Et peu à peu, une chose nous a portée à l'autre … ….. Depuis quelques premières visites dans lesquelles nous étions chargés de vêtements pour partager, jusqu'à ce que dans notre dernier voyage nous sommes partis chargés de médecines, de vêtements et de donations économiques avec lesquelles, en plus d'achever pratiquement le financement de la construction d'une maison qui va héberger quelques familles, nous avons réalisé un travail sur le terrain consistant en acquérir en place du riz, du savon, des bougies et des allumettes que nous avons distribué parmi les villages et peuplés dans tout le centre et Est du Sénégal.

Pourquoi donc, en revenant à la question initiale, naît Acción Sénégal ? ….
Donc il naît pour une simple question évolutive. Il naît parce que, grâce à l'aide de beaucoup d'autres personnes, ces petites actions se convertissent en actions chaque fois un peu plus grandes et nous voyons que certains des projets que à niveau individuel semblaient pratiquement impossibles, aujourd'hui semblent être beaucoup plus près grâce à la réunion d'une grande quantité de petits gestes et de volontées qui essaient d'améliorer le monde qui nous entoure.

Et pour cela nous avons dû institutionnaliser notre Action et faire une Association dûment inscrite puisque la bureaucratie existante dans tous les pays a fait que les volumes de mtériel que nous commençons à bouger, encore en étant infimes, doivent déjà être absolument transparents et protégés dans quelques statuts clairement définis.

Le principal des problèmes est la sensation permanente de ce que tout ce que nous faisons est peu; de qu'on pourrait toujours faire quelque chose de plus … … surpasser cet état mental est un défi que n'est pas trop facile de surpasser.

Mais tout se compense quand nous pouvons recommencer à voyager au Sénégal et aller, comme des petites fourmies, à collaborer dans les petites choses quotidiennes de la population. Vivre ensemble et partager. Donner et recevoir … ….
Quelqu'un nous a dit un bon jour que nous nous sentions sûrement bien quand nous pouvions culminer l'un de nos projets en voyant tout que nous pouvons aider les autres...

Et absolument pas c'est comme ça. Notre réponse est toujours très claire et concise … … nous nous sentons énormément bien parce que nous éprouvons que ce sont eux qui son entrain de nous aider.....

Simplement parce que là nous nous avons le sentiment d'être des " personnes " dans le plus ample sens du mot.

Février 2009




versión 28/07/2011 | albert@accionsenegal.org

Regresar a contenido | Regresar al menu principal